Journée nationale des Autochtones

Le 21 juin est le jour réservé pour célébrer les peuples autochtones du Canada. Cette année, 2017, marque le 150e anniversaire du pays. Dans les discussions sur la célébration de l’anniversaire, des célébrants non autochtones se disent fiers de la chance obtenue grâce à un travail acharné. En ma qualité d’Autochtone, qui n’officie pas, je suis triste que des générations de mes ancêtres aient été brutalisées pendant 150 ans par les lois de ce pays. Aujourd’hui. Encore. De nombreuses collectivités autochtones n’ont pas accès à l’eau potable, ni pour boire ni pour prendre un bain. Nos écoles autochtones ne sont pas financées au même niveau que les écoles provinciales. Nos familles sont toujours anéanties, et nos enfants vivent encore dans la pauvreté. Voilà les faits. Beaucoup ont recours à l’automédication pour gérer l’héritage douloureux qui leur est infligé. Je ne fête pas 150 ans d’un tel constat.

C’est douloureux de découvrir les faits et l’histoire et d’observer les répercussions sur nous et sur nos enfants. Nous devons trouver la voie à suivre, en entretenant de bons rapports. Connaissez-vous les faits, l’histoire et les répercussions? Voulez-vous que ce pays soit célébré pour son égalité, son honneur, ses droits de la personne? Voudriez-vous apprendre et partager vos connaissances? Voudriez-vous modifier les lois? Souhaiteriez-vous créer de meilleures lois? Changeriez-vous les attitudes? Militeriez-vous pour que la Journée nationale des Autochtones soit une fête nationale? Ce serait une étape extraordinaire pour honorer les premiers habitants de cette terre.

 

À toutes mes relations,

Ruby Langan

Représentante nationale de l’équité pour les Autochtones

Les commentaires sont fermés