Harper est arrêté

HarperStoppedv02-f

Après dix ans de compression des services gouvernementaux, de mensonges sur la sécurité et les changements climatiques, de mépris pour les autochtones et de tromperie des Canadiens sur nombre de fronts, les électeurs ont accouru aux bureaux de vote pour enfin mettre un terme au règne de Stephen Harper et de son régime conservateur. Les Canadiens ont voté pour la fin des compressions.

« Nos membres, à l’instar de tous les Canadiens, ont vu clairement pendant la campagne électorale que rien n’allait plus au parlement; les principales activités du gouvernement qui y siégeait étaient de duper les gens et d’occulter la vérité » affirme le président national du SEN, Doug Marshall. « Nous espérons établir des relations de travail positives avec le nouveau gouvernement, et nous veillerons à ce que les libéraux remplissent les promesses formulées dans leur programme. »

Nous surveillerons étroitement les promesses suivantes :

  • Renouveler la fonction publique pour que les employés y soient de nouveau respectés et valorisés
  • Hausser les impôts des mieux nantis
  • Augmenter le financement pour des projets d’infrastructure nécessaires
  • Amorcer une enquête sur les femmes autochtones disparues ou victimes de meurtre
  • Abroger diverses lois hostiles aux travailleurs et aux syndicats

Le Syndicat des employées et employés nationaux est prêt à travailler avec le nouveau gouvernement afin d’apporter des changements positifs dans la vie des Canadiens et de renforcer la fonction publique.

Les commentaires sont fermés