Revoyez votre vocabulaire!

Vu que les activités des Jeux autochtones au Brésil sont en plein essor, nous avons pensé que ceci serait l’occasion toute parfaite pour discuter de notre vocabulaire.

Nous avons saisi l’occasion pour parler à Survival International, organisme qui défend les droits des peuples indigènes.

Survival a récemment lancé une campagne, intitulée Racisme dans les médias, qui vise à attirer l’attention sur l’usage abusif de certains mots qui, depuis des siècles, déprécient les peuples indigènes et les dépeignent comme étant dans un état de transition inévitable vers les sociétés industrialisées.

Ces idées sont inhérentes à l’utilisation de termes comme « primitif » et « âge de pierre ».

« “Primitif” est un des mots utilisés dans les médias », dit Kayla Wieche, une porte-parole de Survival International.

« C’est un exemple de racisme à l’endroit des peuples indigènes de dire que, d’une certaine manière, les sociétés industrialisées sont plus avancées que les peuples indigènes – voilà le message que véhicule vraiment le mot “primitif”. »

Et, bien sûr, il n’y a qu’un pas entre décrire un peuple comme étant « primitif » ou comme « vivant encore à l’âge de pierre » et le fait de décider que les sociétés industrialisées savent ce dont ce peuple a besoin.

Wieche dit que le mot a récemment été utilisé abondamment dans une critique de livre parue dans le Wall Street Journal.

« J’ai été très choquée de voir un tel racisme dans un grand journal américain. »

Survival International demande instamment à ses alliés d’envoyer des cartes électroniques à ceux qui doivent sérieusement revoir le langage qu’ils utilisent.

L’organisme vient de lancer une autre campagne semblable destinée à l’Inde, où de tels mots sont employés librement sans réfléchir. La campagne aura pour titre « Proud, not primitive » (fier, et non primitif).

Quels autres mots devrions-nous retirer de notre vocabulaire? Laissez un commentaire plus bas!

 

Les commentaires sont fermés